Accueil » Le filtre UV ou neutre : Protéger son objectif à faible coût

Le filtre UV ou neutre : Protéger son objectif à faible coût

Objectif rayé, objectif jeté

Voici une technique simple coûtant 15 à 50 € qui permet d’éviter le rachat d’un objectif à 1 000 €.
Le filtre neutre ou filtre UV est un filtre que l’on visse à l’avant de son objectif et qui, comme son nom l’indique, n’a pas d’effet (ou presque, nous le verrons ci-après) sur la photo.

Alors, quelle est son utilité ?

Il protège votre objectif d’un mauvais coup. Lorsque l’on est en reportage (manifestation, mariage) ou en promenade (en montagne, en ville…) il n’est pas pratique d’enlever et remettre le capuchon à chaque photo. Vous marchez donc l’appareil à la main ou en bandoulière et il peut heurter un coin de table ou une pierre, ce qui raye le verre de l’objectif.
Une rayure, en fonction de sa taille ou de son emplacement et du diaphragme lors de la prise de vue ne se verra pas ou pourra gâcher la photo. Changer la lentille frontale de l’objectif est très coûteux, d’où l’idée d’utiliser un filtre neutre.

Quel filtre neutre ou UV choisir ?

  • Il existe des filtres UV à des tarifs variants du simple à l’octuple (15 à 120 €) et chaque marque (Hoya, Cockin, B+W…) possède différentes gammes (basic, pro, HD pro, ultra plat…). J’ai fait un certain nombre d’essais, de lectures et tester de nombreux filtres, j’ai du mal à voir les différences.
  • Voici différentes recommandations que je peux vous donner : il est difficile de voir la différence entre le milieu de gamme et le haut de gamme ;
  • pour un objectif peu onéreux, pas besoin de trop dépenser dans le filtre. A l’inverse, pour un objectif à plus de 800€, choisissez à partir du milieu de gamme ;
  • c’est pour les objectifs lumineux (diaphragme inférieur à F/4) que des modifications peuvent le plus se sentir. C’est à dire que si votre objectif n’ouvre pas plus que F/5.6 le choix du filtre aura peu d’influence ;
  • c’est pour les objectifs grand angle et à petite focale que l’influence peut être le plus visible. Pour bien comprendre, vous pouvez demander à votre tonton prof de physique ou votre tata opticienne, ils vous donneront les formules scientifiques et parleront de diffraction. De manière simple, vous ajoutez une lentille et cela augmente la possibilité d’avoir du flair ou une baisse de contraste sur votre photo.Cela se produit avec la lumière directe sur l’objectif (contre jour, flash dans le champ) ou la lumière incidente, qui frappe le filtre par le côté, d’où le conseil suivant :
  • utiliser un par-soleil. Il protège également l’objectif des mauvais coups (mais moins d’une éclaboussure ou éclat de pierre). Il évite à des rayons de lumière non-désirés de taper la lentille frontale et de créer du flair (à utiliser également par temps nuageux, car la lumière arrive de tout côté et vient plus facilement sur la lentille) ;
  • inutile d’acheter un objectif ultra-fin, plus fragile. J’en ai fait l’expérience, et après trois sorties, il était défectueux : le verre s’est détaché de la monture pour visser ;
  • la terminologie utilisée (gamme pro, basic…) ne veut pas dire grand chose. Écrire pro sur l’emballage n’est pas gage de qualité. Evitez les 1er prix, misez sur le moyen de gamme ou une promotion ;
  • vous pouvez laisser le filtre vissé sur l’objectif, pas besoin de l’enlever à chaque fois. Vous évitez ainsi à la poussière de se déposer entre l’objectif et le filtre ;
  • gardez al boite du filtre, elle vous servira si vous investissez dans un filtre polarisant (expliqué dans un prochain article) ou si vous avez des prises de vue en studio ou contre jour ;
  • quelle taille de filtre prendre ? C’est le diamètre de l’objectif, crit au dos du capuchon et parfois sur le côté de l’objectif avec un rond barré devant. Par exemple, chez Canon, le 24-105mm L F/4, 24-70mm L F/2.8 et le 70-200mm L F/2,8 ont le même diamètre de filtre : 77mm.

Bonnes photos à vous !

Si vous avez des remarques ou des compléments d’information à donner, n’hésitez pas, je me ferai le plaisir de les ajouter ou de répondre aux questions.