Valdivia, cuisine, ballade et soleil…

Attaly et JocelynVendredi 6 mars 2009, Valdivia, Chili : je suis hébergé chez Attaly, et ce midi Jocelyn, rencontré à Villarica, vient manger avec nous. Nous partons sur le marché acheter des moules pour le repas. Valdivia étant très proche de la mer, elles sont ici à $1000 (1,50€) les 3kg, alors qu’on peut les trouver jusqu’à deux ou trois fois plus cher à Santiago.

13h : c’est un régal. Cette fois-ci, car il y en aura d’autres, nous les avons faites au vin blanc. Nous parlons et Jocelyn nous propose d’aller dans sa maison, dans le campo, ce week-end. De là nous pouvons aller dans une réserve naturelle où se trouvent des arbres millénaires. Il faut dix personnes pour en faire le tour.

Samedi 7 mars : nous sommes dans la maison des parents de Jocelyn, au bord de la mer, à Curiñanco. Il y a deux ans qu’ils ont acheté ce terrain et depuis ils sont en train de construire la maison. Ils vivent actuellement dans ce qui sera plus tard la réserve de nourriture.
Nous mangeons une cazuela de poulet, c’est-à-dire un bouillon de pommes de terre, de maïs, de potiron, de riz et de viande. Ici, il s’agit d’un exquis poulet du jardin, mais on peut aussi le faire avec du bœuf.

Dimanche 8 mars : nous partons en direction de la réserve. Une heure de marche à longer la mer… Il y a un petit village, enfin des habitations, les unes proches des autres. Nous ne connaissons pas le chemin exact et allons demander s’il y a une carte.

On nous apprend qu’il faut payer. Ok, mais la carte ? Ils partent voir, cherchent, téléphonent… Le garde forestier n’en a plus. Dommage, car sans la carte, il sera très difficile de trouver les arbres natifs, les plantes spéciales… et l’on peut se perdre. Dommage, ce sera pour la prochaine fois.
Allons donc nous poser sur la plage. Nous rentrerons le lendemain, non sans mal.

La mer...

Mercredi 11 mars, 11h : nous partons au marché, car hier nous avons bu un coup avec un ami d’Attaly, Beto qui est chef cuisinier, et j’ai dit qu’il serait sympa de se cuisiner un bon plat du coin. Après réflexion, nous avons choisi un plat à base de fruit de mer, le pullmay, originaire de l’île de Chiloé.
Niebla

19h : nous partons pour Niebla, petit bled à 45 minutes de Valdivia, pour voir des amis d’Attaly. Il fait nuit, c’est lugubre… Heureusement l’intérieur de la maison est plus chaleureux. Nous parlons un peu puis l’ami propose de regarder un film et lance Gadjo Dilo, film français de Tony Gatlif, avec Romain Duris, sur les roms.

22h40 : nous partons car Beto devrait arriver vers minuit et il serait mieux d’être à la maison avant lui. Nous remontons le chemin, et apercevons au fond un bus passer. Oups, c’était le dernier. Il fait nuit, on est dans un petit bled où il n’y a pas beaucoup de voitures qui passent, et encore moins à cette heure.

23h : nous entrons dans un restaurant pour demander s’ils peuvent appeler un colectivo (sorte de bus-voiture), ça ne répond pas. Nous allons donc nous placer sous un lampadaire pour continuer à faire du stop.
23h20 : quelqu’un nous prend…

00h : Beto arrive et nous commençons à cuisiner : maïs, pommes de terre, ailes de poulets, du lard, les moules et les palourdes, le tout mijote dans du vin blanc.
00h35 : c’est un régal, je vous poste bientôt la recette.

Valdivia

Dany

Jeudi 12 mars : aujourd’hui promenade dans Valdivia. Je retourne demain à Panguipulli.
Direction le marché, le long du fleuve, la ville… pour faire quelques photos en plus.
19h : rencontre couchsurfing au bar L’ultima fronter, bar sympa de la ville. Nous serons une petite dizaine, puis partirons danser.

2h : je retrouve Dany, le coloc d’Attaly. Pour un concert de jazz qu’il doit faire à Santiago en septembre, on lui demande une photo. J’étais là, ça tombe bien. Alors nous partons errer dans la ville pour un shoot nocturne. Je n’ai pas de flash, ça manque un peu.
4h30 : nous avons terminé. Nous partons manger un completo puis nous rentrons, épuisés. Nous allons nous coucher.
Dans quelques heures, je pars pour Panguipulli, je dois recharger mes batteries.

.

.

.

.

.

.

.

Pour accompagner cet article, je vous propose donc quatre diaporama :
_ Chez Jocelyn, á Curinanco : plein écran

.

.

_ Valdivia : pleine écran

.

.

_ Le Pullmay…. : plein écran

.

.

_ Séance photo avec Dany : plein écran

.

.

.

Cet article vous a plu ? Soyez informé par mail des prochains…

.

.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *